Une maman qui veut: le lait, la vache et la ferme...

mardi 28 mai 2013

Homeschooling : la rigueur .

Quand je parle de homeschooling je pense aussi cadre et le fait qu'elle se trouve à la maison de ce point de vue là n'a que peu d'incidence si ce n'est que cela implique d'avantage de rigueur et de discipline pour l'ensemble de la famille.

Il m'est apparu évident que la formule maison ne devait en aucun cas sacrifier l'aspect formateur du cadre de l'école : des horaires, une classe , une récréation et un uniforme.

Oui, je sais qu'en France on ne comprend pas bien l'uniforme...( et pourtant ! Mais ceci est une autre conversation... )
En ce qui nous concerne cela permet de matérialiser les jours d'école grâce à la tenue dédiée et de se mettre en condition. Au delà de cela on ne me pose pas la question :" Maman qu'est ce que je mets aujourd'hui?" et je n'ai pas non plus à faire face à l'écervelé qui m'assure que si : tongs ,short, débardeur et écharpe sont parfaits pour un 16 janvier!!! Enfin...pas tous les jours !

La classe c'est lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8:30 à 10:00 pour les petits et jusqu'à 12:30 pour les plus grands. Nous avons une récréation de 20 minutes aux alentours de 10:00, exactement lorsque les mâchoires commencent à être si lourdes qu'elles se décrochent.... Alors nous allons alors dans le jardin courir un peu, regarder les grenouilles, suivre les escargots, cueillir des abricots ou tout simplement respirer!


Dans la classe nous avons des règles :
Si on doit parler on lève la main !!!! Et on attends d'avoir la parole. On écoute l'autre même si les phrases de celui-ci sont interminables et parfois même incompréhensibles ! Pour avoir de la patience il faut être affreusement patient!
Dans la mesure du possible on reste assis... Ceci est particulièrement difficile pour les touts petits et donc très formateur.
L'ordre est fondamental : prendre plaisir à travailler dans un environnement où chaque chose a sa place et où chaque chose est à sa place. Tout de même plus facile de retrouver les choses si on sait où elles sont, non? L'ordre fait partie intégrante de l'école , nous rangeons en fin de classe et nous avons des tours pour la propreté du tableau, une semaine chacun. Allez savoir pourquoi tous les enfants aiment effacer le tableau??? Je me souviens avoir un jour dit vouloir être maîtresse pour pouvoir l'effacer tous les jours!
Le ton de la voix doit rester doux pour ne pas déranger celui qui est en autonomie.

Nous avons toute une série de rituels qui nous permettent de structurer notre travail .
Nous travaillons patiemment et constamment sur les routines , qui font devenir l'effort consenti une habitude et non plus une souffrance. Le dépassement de soi passe par toute une série d'étapes qui permettent de prendre plaisir à fournir un effort, accepter de différer le plaisir est pour un tout petit une chose qui semble insurmontable.
Nous commençons bien sûr par les toutes petites choses, chaque chose en son temps!

Puisque le contenant est ferme nous pouvons nous permettre fantaisies et digressions interminables dans le contenu.Nous pouvons tout nous permettre , toujours dans la structure d'un apprentissage rigoureux, nous somme libres parce que nous savons où nous allons.

Je soutiens qu'être libre est la faculté de faire des choix éclairés.

La rigueur permet à mon sens d'acquérir dès le plus jeune âge les outils pour comprendre et apprendre .
Sous une chose aussi anodine, et pour certains rébarbative , que la rigueur je cache mille espoirs d'épanouissement pour mes oisillons!

mercredi 13 mars 2013

13.03.2013 : hitting 40!


" Aujourd'hui c'est l'anniversaire de maman! Elle a 100 ans! ....( un petit silence) Non elle a 40 ans!" S'exclame joyeusement Iago du haut de ses presque 5 ans.
Il me reviens en mémoire que , lorsque je devais avoir son âge, 30 ans me semblait être un âge très avancé... Facteur aggravant: j'allais atteindre l'âge canonique en 2003 .... Dans 100 ans donc! Logique implacable lorsqu'on a 5 ans!
Alors je comprends bien que 100 ou 40 c'est exactement la même chose: c'est beaucoup vu "d'en bas" !
"40 ans?! Mais tu es une toute petite jeune fille" s'exclame ce matin ma douce Graziella , du haut de ses presque 80 ans... C'est sûr vu comme ça ...

"Déjà 40 ans!" Voilà ce que ça fait vu de ma fenêtre!!!!